Les victoires du cabinet Afonso

4 postes de préjudice représentent à eux seuls 73% de l’évaluation totale du préjudice corporel grave subi par la victime :

Je tiens tout d’abord à rendre hommage à tous les juges, qui chiffrent quotidiennement les dossiers des victimes d’un accident corporel, en s’investissant dans cette matière à la frontière de la médecine et du droit. Je pense aussi à tous les experts judiciaires, qui restent des auxiliaires de Justice, en refusant des situations de conflit d’intérêt et qui ne tremblent pas face aux régleurs.

Les cas ici exposés, ont été choisis pour permettre à chacun de comprendre les bénéfices du recours rapide à un avocat spécialisé en droit du Dommage Corporel, en comparant l’indemnisation proposée par l’assureur et celle obtenue par notre cabinet. Bien entendu les prénoms ont été modifiés et les décisions sont définitives.

  • l’assistance par tierce personne (44%)
  • les Pertes de Gains Professionnels Futurs (10%)
  • les Dépenses de Santé Futures (10%)
  • et les Dépenses de Santé Actuelles (9%)

Un Déficit Fonctionnel Permanent suite à un accident de la circulation

Nature de l’accident : Comme plus de 10 000 personnes par an, Jacques a été renversé par un véhicule. La victime : Un jeune piéton qui n’a que 5 ans. Conséquence de l’accident : Cet accident provoque un polytraumatisme et un coma profond. Les médecins constatent une paralysie faciale droite périphérique, des problèmes moteurs, des difficultés…

En savoir plus !

Me Afonso obtient une indemnisation importante pour la victime de cet accident

Nature de l’accident :  Un piéton a été percuté par un véhicule alors qu’il utilise un passage protégé, le dommage corporel est important. La victime : Notre client, que nous appellerons Martin, est un ouvrier de 54 ans. Conséquence de l’accident : La victime ne pourra plus travailler, il a un déficit fonctionnel permanent de 65% (handicap très lourd). Indemnisation : L’assureur a proposé…

En savoir plus !
Passage d'un mur, indemnisation accident corporel

Indemnisation de la victime 30 ans après l’accident

Nature de l’accident :  Une enfant est percutée par un autobus sur la voie publique. La violence du choc la plonge dans un coma profond jusqu’au lendemain. La victime : L’enfant que nous appellerons Betty, a 7 ans le jour de l’accident. Conséquence de l’accident : Elle vivra pendant 30 ans avec les séquelles du traumatisme crânien sans le savoir, le corps a…

En savoir plus !
Indemnisation suite à un accident de la route

Stratégie gagnante, l’indemnisation suite à l’accident de la route est justifiée

Nature de l’accident :  Une lycéenne brillante est victime d’un accident de la route, elle tombe dans le coma. La victime : Notre cliente, que nous appellerons Céline, est une lycéenne qui devait intégrer une école d’ingénieur informaticien. Conséquence de l’accident : La victime ne pourra pas suivre ses études en raison des troubles cognitifs importants.  Elle a un déficit…

En savoir plus !

Vincent Lambert était handicapé mais pas en fin de vie

Vincent Lambert a subi un accident de la route en 2008 qui l’a plongé dans un état de conscience minimale. Il n’était pas en fin de vie mais handicapé. Il ne relevait donc pas de la loi Léonetti. Son cas pose de nombreuses questions fondamentales. Eclairage par Marie-Eléonore Afonso, avocat spécialisé des victimes de traumatismes…

En savoir plus !
Bonhomme et cible

La victime obtient une indemnisation plus juste pour ce dommage

Nature de l’accident : Une botte de foin écrase un homme qui aide bénévolement son beau-frère, le dommage corporel est très important. La victime : La victime, que nous appellerons Jorisse, ne pourra plus vivre comme avant. Conséquence de l’accident : Jorisse est tétraplégique depuis cet accident et un traumatisme crânien sera identifié après le…

En savoir plus !